Aller au contenu

Procédure de Réclamation

Notre pratique notariale est réglementée par le Faculty Office de l’archevêque de Cantorbéry :

Faculty Office
1, The Sanctuary
Westminster
Londres SW1P 3JT

Téléphone : 020 7222 5381
Courriel : Faculté.office@1thesanctuary.com
Site Web : www.facultyoffice.org.uk

Si vous n’êtes pas satisfait du service que vous avez reçu, n’hésitez pas à contacter la directrice, Lara Giuliana Gouveia Simonetti, à lara@larianae.com.

Si nous ne parvenons pas à résoudre le problème, vous pouvez alors vous plaindre auprès de la Société des Notaires dont nous sommes membres, qui dispose d’une procédure de plainte approuvée par le Faculty Office. Cette procédure est gratuite et vise à permettre une résolution rapide de tout litige.

Dans ce cas, veuillez écrire (mais ne joindre aucun document original) avec tous les détails de votre plainte à :

The Secretary of The Notaries Society
P O Box 1023
Ipswich IP1 9XB

Courriel : secrétaire@thenotariessociety.org.uk

Si vous rencontrez des difficultés pour déposer une plainte par écrit, n’hésitez pas à appeler la Société des Notaires/le Faculty Office pour obtenir de l’aide.

Enfin, même si votre plainte est examinée selon la procédure de plainte approuvée par la Société des Notaires, vous pouvez, à la fin de cette procédure, ou après un délai de 8 semaines à compter de la date à laquelle vous nous avez notifié pour la première fois votre insatisfaction, déposer votre plainte auprès du Médiateur légal, si vous n’êtes pas satisfait du résultat :

Legal Ombudsman
P O Box 6806
Wolverhampton WV1 9WJ

Téléphone : 0300 555 0333
Courriel : enquiries@legalombudsman.org.uk
Site Web : www.legalombudsman.org.uk

Si vous décidez de déposer une plainte auprès du Médiateur légal, vous devez soumettre votre affaire au Médiateur legal : –

Si vous décidez de déposer une plainte auprès du Médiateur légal, vous devez soumettre votre affaire au Médiateur légal dans un délai d’un an à compter de l’acte/de l’omission ou dans un délai d’un an à compter du moment où vous auriez raisonnablement dû savoir qu’il y avait un motif de plainte.